Simplifier le multimédia domestique

Le multimédia domestique se développe et les réseaux qui rendent possible la diffusion des contenus au-delà d’un seul ordinateur, aussi.  Pour accélérer ce développement, plusieurs industriels viennent de s’associer dans l’intention de promouvoir une nouvelle norme internationale pour le partage de contenus multimédias dans la maison. Mais d’autres initiatives, parallèles, devraient apporter leur pierre à l’édifice.

« Le multimédia domestique en réseau se développe, mais ne relève pas encore de la grande consommation« , indiquait récemment le cabinet d’analystes In-Stat. Certes, tous les utilisateurs de Freebox disposent gratuitement d’une passerelle multimédia. Mais son interface graphique, peu conviviale, la pénalise pour toucher le public au-delà des technophiles. La passerelle Apple TV elle-même ne rencontre qu’un succès d’estime sur le Vieux Continent, malgré une interface, là, très réussie. Alors, le multimédia domestique reste-t-il trop compliqué ?

                                 
C’est ce que semblent penser – sans le dire – les fondateurs du forum HomeGrid parmi lesquels on compte Intel, Infineon, Panasonic et Texas Instruments. Ensemble, ces industriels veulent collaborer avec l’Union internationale des télécommunications (UIT) afin de parvenir à la définition d’une norme reconnue en matière de transmission des contenus multimédias sur les réseaux domestiques existants : fils électriques, câbles coaxiaux, lignes téléphoniques, etc. Les fondateurs du forum HomeGrid espèrent remporter l’adhésion des constructeurs d’électronique grand public, des équipementiers réseau et des fabricants d’ordinateurs.
Cette initiative n’est pas la première. Le consortium DLNA vise ainsi à promouvoir le protocole UPnP AV qui permet un partage simplifié des contenus multimédias sur le réseau domestique. Il est utilisé de manière transparente par de nombreuses passerelles multimédias et même par la console de jeux vidéo PlayStation 3 de Sony. Les petits serveurs de stockage domestique, tel le tout récent Belinea O.Center, l’exploitent également, via leur logiciel interne, Windows Home Serveur , conçu précisément pour simplifier le stockage et le partage des fichiers multimédias du foyer.
Mais, globalement, l’électronique grand public ne suit pas, ou alors uniquement sur des produits d’exception. Le téléviseur haute définition Connect 37 Media de Loewe , par exemple, fait presque figure de précurseur. Cet appareil doté d’une dalle Full HD de 37 pouces de diagonale embarque en effet une prise réseau et les composants logiciels nécessaires à la lecture de contenus multimédias partagés par un ordinateur personnel. Mais l’objet reste exclusif : 2 500 euros TTC.
Signe des temps, la connexion réseau devrait néanmoins devenir un « must » pour les équipements électroniques domestiques : le nombre d’appareils ainsi équipés devrait passer de 3,6 millions en 2008 à 65 millions en 2012, selon le cabinet ABI Research.

http://www.lepoint.fr/archives/article.php/244440

Publicités